CHA

1) salut ! peux-tu te présenter ?

Et ben salut, je suis Cha, 23 ans, dessinatrice !


2) comment as-tu commencé le dessin ? et la professionnalisation ?

Comme la plupart des dessinateurs je pense, je dessine depuis que j'ai l'âge de tenir un crayon ! La majorité des gamins s'arrêtent de dessiner à un certain âge, et y en a qui continuent... Je fais partie de ceux là. Mais c'est pas un truc que je voulais developper plus que ça en fait, ça me faisait un peu peur comme métier... Et puis je me suis rendue compte que finalement, les études et le monde du travail me faisaient royalement chier, alors je me suis lancée.
Mon premier boulot dans la bédé, c'était en 2003, j'avais été contactée par un magazine pour les gosses... Mais j'étais pas encore très au point et les pages que je leur ai faites étaient tellement perraves qu'ils m'ont plus jamais répondu quand j'ai voulu les recontacter !! Après, comme mon niveau de dessin ne me permettait pas trop de faire des choses super élaborées, j'ai continuer à bosser pour les tous petits dans le magazine Winnie jeux. Mais j'ai vraiment commencé à en vivre quand j'ai signé mon premier contrat avec un éditeur (Delcourt pour Helpie)...

3) la première fois que je t'ai vu quelqu'un m'a dit " c'est la petite sœur
à chester ". Plus sérieusement quels sont tes liens avec lui (niveau dessin
cela s'entend !) et quels autres dessinateurs sont importants pour toi ?

J'ai rencontré Chester au festival de la bédé d'Angoulême en 2004. Il m'a tout de suite pris sous son aile, m'a présenté tout plein de gens et a fait ma pub dans le milieu alternatif. Si je reçois mes première propositions de pochettes de disque aujourd'hui, c'est bien grâce à lui ! Et puis c'est aussi un grand kiff humainement parlant (en tout bien tout honneur), et on a en effet une relation très fraternelle !
Au niveau des dessinateurs qui m'ont aidé, il y a l'équipe de l'atelier Pop à Tours (Ullcer, Eric Dèrian, Philippe Larbier...). C'est eux qui m'ont poussé à me lancer à l'époque où j'avais bien besoin d'un coup de pied au cul ! Et puis aussi tous les gens dont j'apprécie le taf et qui me pousse indirectement à progresser, comme Tanxxx (putain qu'est-ce qu'elle est douée !), Bouzard, Capucine, Libon, Boulet etc...


4) tu sembles influencée par la musique punk, peux tu nous en dire un peu
plus là dessus (comment tu as connu, les groupes que tu aimes, ce que ça
t'apporte, etc.) ?

Jai découvert un peu sur le tard en fait, et je me demande encore comment j'avais pu passer à côté ! Enfin faut dire que j'ai grandit au fin fond de la cambrousse à dix mille lieux de tout ça... Le jour où j'ai vu les Wampas pour la première fois en concert, ça m'a semblé une évidence ! J'avais jamais pris un tel pied !
J'ai des goûts assez eclectiques dans le domaine, je fais ma playlist au fur et à mesure des gens que je rencontre et qui me font ecouter des nouveaux trucs...
Je vais prochainement réaliser mes premières pochettes de disque (Justine et Charly Fiasco), et ça m'émotionne tout autant que de faire un bouquin !


5) Est-il selon toi difficile de concilier l'étiquette " punk " (que tu l'es
choisie ou non !) avec certains aspects de la professionnalisation (prix des
originaux, des t-shirts…) ? D'ailleurs as-tu une " éthique " dans ton
travail et laquelle ?

Personnellement, je me revendique plutôt "sympathisante punk" que punk ! C'est un milieu qui m'attire, mais j'ai pas envie de me coller dans une case avec une ligne de conduite à suivre. Y a trop de reulous qui viennent me dire "haaan tu fais ci, tu fais ça, t'es pas une vraie punk !" Ben non et j'men fous complètement ! Je vois pas pourquoi je devrais me priver d'essayer de gagner ma croûte si j'en ai la possibilité, c'est déjà suffisament galère de vivre du dessin, même quand on s'en donne les moyens ! Quand on fait le choix de se professionnaliser, il y a forcément un aspect commercial qu'il faut assumer. Ca n'empêche pas de continuer à faire des trucs juste pour le plaisir et complètement gratuitement à côté.
Après, j'ai bien évidement des limites, par exemple, on m'a proposé de me payer pour mettre des bannières de pub sur mon blog, j'ai refusé, c'est pas quelque chose que je fais pour faire du fric...


6) hors manga ou dessin pour enfant il y a peu de femmes dessinatrices,
pourquoi selon toi ? Le milieu du dessin est-il sexiste ?

C'est vrai que la bédé a longtemps été un métier de mec. C'est plus que les choses étaient socialement fichues comme ça je pense. La bédé, un truc de mec pour les mecs et par les mecs.
Mais c'est de moins en moins vrai, il y a une foule de dessinatrices qui se professionnalisent, et il y a également un fort lectorat féminin !

7) puisqu'on en est à ce sujet que pense-tu de la place des femmes dans le
milieu punk ?

Bah, rien en fait.


8) Que pense tu du féminisme ? es-tu féministe, si oui ou non, pourquoi ?

J'adhère tant que ça ne tombe pas dans l'excès...
Y a des trucs qui me deplaisent un peu, du genre s'attarder à des choses comme féminiser des mots qui n'existent qu'au genre masculin... Qu'est-ce qu'on s'en fout sèrieux ! Quand ça dérive sur des histoires comme ça, ou des histoires de quotas, ça a tendance à m'emmerder royalement ! C'est pas en imposant notre présence par des lois qu'on se fera respecter !


9) Comment as-tu trouvé ton expérience chez spirou ? comment concilie tu les
aspects très sombres et provocants de certaines de tes créations avec le
fait de dessiner pour des enfants ?

Ah ben c'était bien sympa d'avoir une parution regulière dans Spirou ! Bien sûr faut se freiner un peu parce qu'on peut pas raconter n'importe quoi aux gosses... J'ai parfois eu des reproches de lecteurs parce que je me dessinais avec une clope dans la bouche... Mais bon, je ne considère pas avoir une mission educative.


10) D'où viens selon toi cette volonté de te mettre en scène ?

C'est de l'egocentrisme pur et dur ! Comme je peux pas faire tourner le monde autour de mon nombril dans la réalité, je le fais dans mes bédés !


11) Pense-tu que les femmes aient une façon différente des hommes de mettre
en scène la sexualité ? Le fait de le faire si librement t'as t-il attiré
des reproches ?

Forcément un peu dans le sens où les expèriences ne sont pas les mêmes... Après, je pense que les filles peuvent être trash comme les mecs peuvent être fleur bleue dans la façon d'aborder le thème... C'est avant tout une question d'expèrience personnelle je crois.
Cest pas un sujet que j'ai particulièrement developpé jusqu'ici dans mes dessins et bédés... Mais on m'a proposé une expo sur ce thème pour la fin de l'année, donc je commence à y refléchir... C'est à ce moment là que j'aurai des retours je pense !


12) Tu aimes montrer les aspects " honteux " du corps féminin (règles,
fantasmes, etc.) quelles réactions cela entraîne-t-il ?

Je pars du principe que si moi ça me fait rigoler, ça en fera rigoler d'autres.... En tout cas, j'ai jamais eu de réactions négatives à ce sujet !
J'aime bien sortir un peu de l'image gnan gnan de la meuf qui ne fais pas caca.


13) Tu as vraiment mis de la crème anesthésiante pour ton piercing (c'est
con comme question mais ça me fait bien marrer)? Es-tu branchée
modifications corporelles ? Le look est-il important pour toi ?

Ben oui, je suis un peu douillette et j'ai un peu la phobie des aiguilles !!
J'ai que deux piercings et un tatouage, mais j'aime bien travailler mon look oui ! J'ai longtemps eu des problèmes de timidité et d'introversion, c'est quelque part une manière de m'affirmer et de me faire remarquer.


14) Ton site est ultra complet, le gère tu toute seule ? Provoque-t-il
beaucoup de retombées ?

Oui, je fais ça toute seule, mais c'est du codage html très basique, rien de compliqué... Il est pas mal visité grâce à mon blog qui draine pas mal de monde (entre 4000 et 5000 visiteurs quotidiens)... C'est une bonne vitrine et ça me permet d'avoir quelques propositions de boulots de temps en temps, de vendre des originaux, des zines et autres machins, donc j'essaie de bien le soigner !


15) J'ai été très intriguée par la BD " le Chronatoscaphe " pourrais-tu nous
en dire un peu plus sur cette BD ?

La maison d'édition Nato voulait sortir un bouquin de bédés et photos retraçant son histoire à travers les disques qu'elle avait sorti. On m'a confié deux pages (sur un scénarion de Jean Annestay illusrant une compile de chants anarchistes ("Buenaventura Durruti").


17) Comment s'est monté " le gang des freskilleurs " ? Comment choisissez
vous où faire une fresque, êtes vous rémunéré pour cela ? Quel bilan
provisoire tire tu de vos diverses activités ?

Moi je suis arrivée en court de route... Je pense que c'est tout simplement l'envie de faire autre chose que de rester derrière une table à vendre des fanzines, et c'est vrai que c'est plus sympa autant pour nous que pour le public ! On est pas là juste pour vendre et se bourrer la gueule, on propose une vraie animation.
En général, on est pas rémunérés, on demande juste le defraiment, et être logés/nourris si ça se passe sur plusieurs jours. On est ouverts à toute proposition dans des concerts, festivals... Après on voit si ca nous botte !

18) Quels sont tes projets ?

Je travaille actuellement sur un album avec Maingoval, ça devrait sortir fin 2007... Ca s'appelle "Les Allumeuses", ça sera chez KSTR (Casterman) et ca fera entre 100 et 120 pages couleurs... Donc j'ai du pain sur la planche...
Je prépare aussi un projet avec Eric Omond, mais rien n'est encore fait.
Et puis avec Chester, on compte sortir un recueil des bédés de mon blog pour la rentrée...

19) Quelque chose à rajouter ?

Je te laisse, c'est l'heure de Plus Belle la Vie.

http://www.chabd.com
http://blog.chabd.com/