LES BRUTES!

Les brutes sont, comme leur nom l'indique, un gentil groupe tout en finesse de Toulouse, qui font du punk hardcore bien délire. Ils arrivent toujours à s'incruster dans les concerts et semblent près à laisser la place vide par les arrach'moumoutt pour ce qui est du nombre de concert dans leur ville natale. Je les ai interviewé à l'occasion du concert de soutien au SCALP qui se déroulait au clandé. Interview très dure à retranscrire en raison de problèmes techniques avec mon dictaphone donc certaines réponses ont été supprimées car inaudibles. Toutes mes excuses au groupe et merci à despé pour son aide aux questions.

A : pouvez-vous vous présentez ?
? : les broutes !
lolo: bonjour, je m'appelle Laurent, 25 ans célibataire (rire)
JB (a quitté le groupe depuis) : JB... qu'est ce que tu veux que je te dise ?
Nono: culturiste dans la végétation toulousaine bonsoir
Toux: Jean-pierre, je veux faire cosmonaute plus tard, je vais arrêter la musique bientôt mais je suis encore dans les broutes pour un petit moment.

A : Pourquoi être passé du punk au hardcore et de la bière au pinard à 3 francs les 5 litres ?
Nono : A l'époque c'était du hardcore mais maintenant ça a encore changé maintenant c'est le champagne à 400fr la bouteille. D'ailleurs ce soir on joue au stadium en première partie de johnny halliday, avec hervé villard aussi et André Rieux.
JB : Nous on étais pas là quand ils faisaient du punk... D'ailleurs on était toujours pas là quand ils faisaient du hardcore...
Nono : on est passé de rien à rien alors... Question inutile Despé tu nous doit 50fr pour ta question (rires) pour la salive utilisée pour cette réponse.

A : Quelles sont vos influences, avec qui vous aimeriez jouer et quels sont les groupes sur Toulouse ou d'ailleurs que vous connaissez et que vous aimez bien ?
Toux : air sheep charly !!!
JB: les groupes qu'on aime bien ? à part nous on aime personne.
Nono : air sheep charly, arrach’ moumoutt, medef inna babylone...
Toux (avec l'accent québécois) : garou présentement, moi j'adore Garou il est super, il est super beau.
JB : ah ouaih, les bratissla boys ! on a 3 singles chacun : couloucoucou loucoucou splach splach !
Nono : y'a pas d'influence en particulier en fait. Bon JB est un fan de Guy Béart mais ça se ressent pas forcément.

A : Comment vous faites pour êtes aussi beau et talentueux à la fois, vous avez pas peur de faire des jaloux ?
(montée de testostérone dans l'assemblée)
Nono: oh c’est un don...en fait on se travesti tout simplement... la nuit on fait le canal (note d'A : du midi, c'est là ou y'a toutes les putes de Toulouse) et du stéroide (?) dans le cul c'est comme ça qu'on fait pour avoir ce déhanché fabuleux. Ça me plait je le prouve : (Il sort sa crème à hémorroïdes de sa poche) Jamais sans ma crème !

A : Et donc vous avez pas peur de faire des jaloux ?
Toux : j'crois pas non... Nono : c'est surtout pour le talent qu'on a peur... enfin en même temps ça peux permettre à d'autres groupes d'avancer... (Rires)

A : vous avez déjà fait des concerts de soutien ?
On a déjà fait un concert de soutien au GAF(explications inaudibles)

A : est-ce qu'il y a un concert où vous ayez eut moins de 3 grammes dans le sang ?
Toux : oui celui à bordeaux y'a quelques jours on était à 3 grammes, pas plus, ou 3 grammes 5.(à Nono) ouaih toi t'avais 3 grammes, pas de bière mais t'avais 3 grammes !
Nono : non sérieux c'est rare...
JB : Tous en même temps non
Nono : et puis déjà on nous demande de venir à midi et demi pour faire des balances à une heure cinq, pour jouer à 6 heures du matin donc forcément en attendant on boit... 3 grammes dans chaque veine ça arrive.
(JB matte les questions du coin de l'oeil)
A : yeh mais tu mattes pas la feuille avant c'est de la triche !
Nono : T'as pas eu ton BAC, tu m'étonnes tu te fait griller en trichant...
(JB grommelle)

A : à Toulouse la plupart de groupes se plaignent de la situation, qu'il ni a pas de salle, etc et apparemment vous êtes le seul groupe que je connais qui fait des concerts à peu près tout le temps...
Toux : d'ailleurs on en fait qu'à Toulouse mais bon... (rires) A : pourquoi à votre avis, c'est parce que vous jouez en bas résilles ?
Nono : bo on l'a fait qu'une fois!
A : moi ça m'a marqué

Nono : Ben on organise
Toux : ouaih, on fait « tiens, qu'est ce qu'on va mettre comme groupe bien ? » ben nous !(rires)
Nono : mais c'est vrai que sur Toulouse y'a rien: le Burgaud il a fermé...
JB : hé lui il a le droit de tricher, tu lui montre les questions

A : c'est quoi votre meilleur souvenir de concert et le pire ?
Nono: le meilleur c'était avec les bacchus au ranch, parce qu'on a bien joué, y'avait plein de monde ça a bien bougé. Bordeaux le pire mais pas celui d'hier soir où JD (ex-guitariste) c'est barré 3 morceaux avant la fin parce qu'on jouait trop mal. On avait joué à 4h et demi du matin au Burgaud aussi (ex squatt toulousain) on peut même pas parler d'un concert c'était horrible j'étais aphone...

A ; vous êtes quand même de sacré branleurs et vos textes sont plutôt intelligents comment ça se fait ?
Nono : faut savoir que ça fait 3 ans qu'on existe avec une formation qui était différente, donc les 3 quarts des textes c'est pas nous qui les avons écrits
Toux : d'ailleurs ils ont chuté les textes
Nono : ouaih ils chutent de plus en plus !
Toux : Maintenant on fait des textes sur la confiture Andross, ce genre de choses...

A : Qu'est ce que vous pensez de notre nouveau paysage toulousain post-AZF et de notre nouveau maire?
Nono : ouaih c'est sympa ça fait piste d'atterrissage... Le maire on ne le voit jamais
JB : ouaih il devais venir livrer le champagne lui-même mais il est pas venu
Nono : à part autour où ça fait encore un peu guerre civile ça se voit plus trop, d'ailleurs maintenant tout le monde a oublié, maintenant que y'a eut le Pen au deuxième tour...

A : transition de feu ! qu'est ce que vous pensez de ce qui viens de se passer aux élections? (on était alors entre les 2 tours)
Nono : ben moi je suis déçu d'avoir Chirac... Entre un facho ou un bandit? c'est mieux un bandit
Nono : ah non, moi je suis vraiment déçu qu'est ce qu'on peut en pensez ?
Toux : est-ce qu'on peut faire quelque chose déjà?
A : pour vous ou les brutes ?

Nono : pour les gens bien sûr (rires) . Le président de toute façon du moment qu'il a pas l'assemblée avec lui il est VRP, il prend des airbus et il vend du pinard...
JB : mais de toute façon sur Jean-Marie y'aurait des milliards de trucs à dire...
A : si vous auriez un truc à dire à Chirac vous diriez quoi ? va te faire enculer ?
Le groupe : ouaih, va te faire enculer ! Voleur !
A : pas d'insultes homophobes enfin

Toux: mais non c'est pas homophobe, on s'en fout qu'il baisse son froc et puis on est pas homophobes vu qu'on se fait enculer depuis 3 jours.
Nono : mais qu'est ce que tu veux dire à un mec comme ça qui en à rien à foutre d'enculer tout le monde? A la limite on l'invite en tournée, il passe deux jours dans le camion... Je suis sûr qu'on rigolerai avec lui, les baloches à l'air «ouaih !!»

A : projets ?
JB : tourner, retourner...
Nono : Et pourquoi pas détourner aussi?
JB : et signer aussi
Nono : en fait notre album on l'a enregistré mais on a pas de sous pour le sortir... ça prend du temps...
Toux : d'ailleurs on recherche un petit sponsor (rires), un petit label!
Nono : pour l'instant on a pas assez de sous pour le mettre dans les bacs du Virgin qui va ouvrir à Toulouse.

A : quelque chose à rajouter ?
Toux : Ouaih vive la picole!
Nono : cherche sexagénaire désoeuvrée qui voudrais bien s'occuper de moi
Toux : on cherche aussi 5 femmes en strings qui nous porteraient le matos à la fin des concerts, pour l'égalité de sexes...
Nono : c'est vrai ça pourquoi les musiciens doivent se taper le matos ?
Toux :oui ou 5 mecs en strings aussi
Nono : c'est mieux que ça soit 4 meufs , bon les hommes on les aime bien aussi mais l'égalité c'est important! Et nous pour les aider on boit des bières et on crie comme ça « ou ou ou » en jetant de la bière pour les encourager. «ouaih !»

C'est sur cette touche de finesse que s'achève l'interview des brutes !