MAIS Où SONT PARTY LES FOETUS?

C'est dans le vain espoir de trouver une réponse à cette question que nous avons demandé plein de trucs à FOETUS PARTY, un anarcho-groupe de Tours, composé de 2 gratteux, d'une chanteuse et de 2 boites à rythmes qui jouent des trucs terribles allant du tango à la fusion en passant par le ragga, mais en s'attardant tout de même longuement dans le punk.... Ceux de la rédaction qui connaissent sont fans de ce groupe, alors fatalement l'interview que vous redoutiez tant est arrivée.... On s'excuse...

1) Pouvez vous nous faire un bref historique du groupe?
Non.... bon allez d'accord.
On s'est créEs en 1994 et on a avorté en 1999. Entre les deux, pas grand chose, la guerre au Kossovo, le Rwanda, la mort de Mitterand, la Tchétchénie, la guerre sociale dans une des bases impérialistes de l'Europe de l'ouest en novembre-decembre 1995, Friends à la TV. Sinon, on a commencé à écrire des morceaux qu'on sait toujours pas jouer et à répéter dans une cuisine souvent sale et après à la campagne qui met de la boue sur les rangeos. Et très vite on a commencé à faire des concerts miteux: début fracassant et fort remarqué sur la scène ouverte du Printemps de Bourges, Cité-rock dans les champs près d'Orléans devant 3 potes, dans une fac occupée, dans la rue avec des bluesmen, dans un foyer de Jeunes Travailleurs, dans une kermesse d'association où YomP3 a fait la guitare avec sa bouche, sur un stade de foot devant une colo d'ados où on a fait peter la sono, contre le pape qui est pas venu nous benir, an Vendémiaire (Paris) qui depuis n'existe plus tout comme UTOPIA! (Tours) et dans pleins de bars locaux qui ont tous fermé. Discographie plus qu'impressionnante: une démo K7 faite dans une cave au troisième sous sol à Orléans avec Kaz des Cosmeticks Sucks et un 4 titres DIY.
Une fois qu'on en a eu encore plus marre que notre public, on a splitté et donc logiquement on a fait un premier album postume.

2) D'où sortez vous un nom pareil?
C'est le titre d'un bouquin de SF hyper glauque de Pierre Pelot qu'on a tous lu. En fait on avait passé une nuit blanche au café à chercher un nom et comme Police Nationale (avec un A-cerclé) ça faisait pas l'unanimité, par épuisement on a fait dans l'intello littéraire.

3) Existez vous encore?
On sait pas trop.

4) Quelle est la formation actuelle et quelles sont vos activités?
Aux beuglement de sa race (dixit apatride): Sarah-Sa-Race, à la tronçonneuse 6-cordes: Samos99, à la TeleZiguouiguouiCaster: YomP3 et en ce qui concerne les vrais musiciens: BOSS DR202 et AKAIS20. A part les batteurs dégoutés et les bwate à rythmes explosées, le line-up n'a jamais changé.

5) Estimez vous avoir des influences, aussi bien musicalement que politiquement? Si oui, lesquelles?
CRASS, Fédération Anarchiste, Métal Urbain, No Passaran, Bérurier Noir, Bakounine, Clash, Louise Michel, Edith Piaf, Makhno, Kochise qui court après Zapata dans les collines, Subhumans, Durruti, Oï Polloï (note de rémi: ouai!), Sacco et Vanzetti, Haine Brigade, George Ponpidou, Dead Kennedys, Ravachol, Indochine, Emile Henry, Camera Silens, Andreas Baader, Guernica....la la la.

6) Vos textes parlent de sexisme, de mondialisation, de travail, d'homophobie, etc.... Militez vous dans des associa- tions ou dans des groupes quelconques?
On a tous commencé à militer au Groupe Libertaire de Tours (alias GroLiTo, groupe mixte FA + No Passaran, et qui bien sur.... s'est éfondré depuis), Samos99 est resté à la FA pour boire de la bière en écoutant Léo Férré mais à Lille, YomP3 gonfle depuis les rangs de l¹ignoble Autonomie Oisive et Petit-bourgeoise, et Sarah a pris le maquis dans le tissu associatif soi-disant alternatif.

7) Où allez vous chercher votre inspiration?
Dans le quotidien de la vie usuelle de tous les jours. En gros, de l'abîme entre les ravage de l'oppression barbare Capitaliste, Raciste et Sexiste et nos aspirations Communisme Libertaire et tout de suite.

8) Qui est le dieu qui programme votre boite à rythme? Ils sortent d'où les samples?.... bref: vous faites comment pour composer des trucs comme ca?
C'est YomP3 qui, en transe extatique, appuie sur des boutons. Samos99 et Sarah trouvent cela fort laid. Tout le monde s'engueule. Au final, comme on a pas le choix parce que tous les batteurs qu'on essayé se sont enfuis, on fait avec parce qu'une Bwatarythme ca consomme pas de bière, ca se trompe jamais, ca clignote et c'est moins lourds à transporter. Les samples proviennent du pillage éhonté de 50 ans d'oligarchie monopoliste de l¹industrie musicale.

9) Vous ne jouez pas de crust ultra bourrin ou du noise incompréhensible, votre musique est assez abordable, et votre disque fait plutôt l'unanimité parmi les gens qu¹on connait. Comment se fait il que vous n'ayez pas plus marqué les esprits et que vous soyez si peu diffusés?

Techniquement on a toujours été incapables de coller à la tendance que ce soit le crust, le grind ou le noise, et en plus on voulait faire plaisir à nos parents qui sont pas forcement punks. Faut dire aussi que personne n'a réellement voulu de nous: Marsu de CRASH Disque nous a trouvé "pas assez professionnels" (note de rémi: Vous reglez vos compte là?), PANX trouvait nos morceaux trop longs et pas assez inaudibles (pourtant on a bien essayé), les Punks-à-chiens se barrent au bout de 5 minutes de konsser, les jeunes skatteurs nous trouvent pas assez mélodiques, les raveurs n'aiment pas nos guitares et s'ennuient à mourrir. Et puis on a est super nulLEs en promo, business, on met 6 mois à envoyer un CD à quelqu'un et de toutes facons le merchandising ca nous emmerde.
On a quand même réusi à marquer les esprit névrotiques de quelques tourangeaux en devenant LA référence mythique de l'Anarko-Punx local sur la période 1994-1999 surtout parce qu'on était les seuls. De toutes facons, on est total DIY OR DIE, on fait nous même les Cds, les Konsser, le public, le bar, les affiches, les flyers, les chroniques et comme on se complait dans notre minimalisme, il est hors de question que ca change.

10) Que pensez vous de la place des filles/femmes dans la scène punk aujourd¹hui? Pensez vous que les choses aient évolués positivement ou négativement?
Tu nous emmerde à poser des questions où qu'y faut réflechir, on bloque dessus depuis 1/4 d'heure. [gros blanc]
On préfère faire une distinction entre la scène Punk-Pogo-Macho de base où les filles sont quasi-absentes ou se foutent de la question, et la scène Anarcho-punk qui a toujours intégré un discour Anti-Sexiste et où les filles sont minoritaires mais actives dans les groupes, les organisations et le public. On n'est pas convaincuEs qu'il y ait plus de fille dans la scène alternative qu'en 1977 mais par contre la franche militante anarcho-punk est certainement plus consciente. Quant au mouvement Riot Grrrls on n'est pas touTEs d'accord sur le sujet et on est déjà en train de sortir nos couteaux....

11) Pour vous une fille qui fait plutôt attention à son apparence et à son look (notamment le trip de certaines punkettes: bas résilles, maquillage, jupe, etc...) joue-t-elle le jeu du sexisme? SVP, soyez indulgents, une jeune fille de la rédaction est concernée...
Non. Une fille atiffée de manière plus ou moins provocante ne fait pas le jeu du sexisme puisque c'est le macho qui la fétichise et l'instrumentalise comme objet sexuel. Ce n'est pas elle qui provoque le sexisme, c'est le redneck qui la stigmatise comme la "salope" aguicheuse. Ce n'est pas aux filles de se remettre en cause, mais bien aux machos et se suicider sinon: une bale dans la tête! Aime toi toutE nuE ou en guenilles, en public ou en privé.

12) question fortement conceptuelle: Ca vous fait pas chier, en tant qu'anarchopunx, d'avoir les mêmes initiales que fred perry?
Et toi, ca te fais pas chier d'avoir les mêmes initiales que Jeunesse Royaliste mais à l'envers? De toutes facons, nous c'est FoetusParty et pas FP, et on porte que du NafNaf. Quant au Skinheads, on s'en fout mais alors bôcoup.

13) Vous n'existez plus, mais finalement si, et puis après non. Vous produisez plus mais finalement vous sortez un split avec les P4... vous aimez bien semez la panique un peu non?
C'est vrai qu'on reprend Panik de Métal Urbain et qu'on existe plus. Mais comme la majorité des gens ne sont pas encore au courant, on n'arrête pas de faire des concerts d'adieu: en soutien à la Dial House de Crass à Paris, pour Apache, pour des zombis-raveurs dans le PasDeCalais, pour les FoetusPartisanNEs dans une cave et bientôt dans le pays basque. Une fois que les six milliards d'individus (dont les chinoisEs) seront au courant de notre mort, c'est promis on arrête. En attendant on prépare une comédie musicale punk d'adieux larmoyants, une autobiographie post-posthume, un film co-réalisé par Godard et Ken Loach avec Virgine Ledoyen, Guillaume Depardieu et Vincent Lindon, un coffret BestOff GrandLuxe et Prestige total pour les soirées de l'ambassadrice, une tournée au népal via la roumanie avec Jello Biaffra et Bernard Kouchner en roadie, une ligne de fringue en sac poubelles (merci de l'idée)...

14) Et si vous nous trouviez un charmant mot de la faim? Si tu as faim, mange ton patron ou ta patronne. Collectivise ou je te fais une bise. Avec ou sans cornichons?

  CONTACT FOETUS PARTY: S99.pnk@wanadoo.fr